Pour travailler le rhume des foins et diminuer les effets désagréables je vais travailler les sinus, les bronches, le plexus solaire, toute la zone du crâne, les glande surrénales et les ganglions lymphatiques suppérieurs. 

Le mieux étant comme à chaque fois de travailler en préventif, c’est à dire avant que les symptômes n’apparaissent.